agenda

the website contains news, lyrics, information, audio files and contact.

2015

Choregraphy / Lyrics: initials mb: moreno bernardi: 1971 verona: autobiografia 2015

2014

Book / Palais de l’Elysée Hôtel de Matignon Quai d’Orsay & Autres Lieux de Pouvoir de la République Française en Haïkus

Book / A Côté la Seine Autour de la Défense Cent Vingt-Sept Haïkus, préface de Jérôme Attal, étude de Nathanaël Gobenceaux

2013

Music / Pjusk

2012

Music / Dirty Art Club: Your Life Sounds Like a Silk Petal Falling Into the Universe

sample poems

nicolas grenier writes poems for example.

trademarks: apple, asahi, bain & company, baker & mckenzie, barnes & noble, bechstein, berluti, benneton, blackberry, blüthner, bnp paribas, chateau cheval blanc, c.i.a, c.n.n, coca cola, dollarama, european central bank, easyJet, fanta, fashion tv, fitch, goldman sachs, heschung, ikea, jp morgan, kenzo, laduree, macintosh, louis vuitton (dedicated to bernard arnault), macy’s, mastercard, mcdonald’s, mckinsey & company (dedicated to james oscar mkinsey), merrill lynch, mizuho bank, m.m warburg & co, monop’, banca monte dei paschi di siena, moody’s, n.a.s.a, ntt docomo, ken okada, petrof, proskauer rose, publicis, rakuten, red bull, rosenkranz, saatchi, skadden arps slate & flom llp, steinway & sons, standard & poor’s, steingraeber & söhne, starbuck’s, sumitomo mitsui financial group, tesco, times new roman, total, twitter (dedicated to jack dorsey), virgin (dedicated to richard branson), wall street journalwalmart (dedicated to sam walton), windows, youtube (dedicated to chad hurley),

composers: jean-sebastien bach, bono, daniel bortz, pierre boulez, david bowie, yefim bronfman, john cage, frederic chopin, daft punk, brian eno, lady gaga, philip glass, pierre henry, martin gore, vladimir horowitz, maya jane coles, jean-michel jarre, herbert von karajan, jeff mills, nikolai lugansky; maceo plex, arthur rubinstein, clara schumann, sebastien tellier, trentemoller, pedro winter,

business / humanists / scientists: ando tadaobill gates & paul allen, buckminster fullerwarren buffettgandhi, john kerry, karl lagerfeld, nelson mandela, jasper morrison, karen nyberg, andree putman, mayer amschel rothschild, yves saint laurent, edouard stern, aaron swartz, donald trump, ellen von unwerth.

poets / writers: basho, yves bonnefoy, rolf dieter brinkmann, e e cummings, bret easton ellis, john forbes, thomas hardy, takuboku ishikawa, ernst jandl, james joyce, john lease, harry matthews, fritz mauthner, ian monk, fernando pessoa, ezra pound, arthur rimbaud, jacques roubaud, jean venturini, ludwig wittgenstein, richard wright,

cities / spots: bangkok, berkeley (ucb), berklee college of music, berlin, biarritz, bund in shanghai (dedicated to magda danysz), cape cod, carnegie hall, central park, cercle de l’union interalliée, chatou, le chesnay, chicago, columbia university, cornell university, croissy-sur-seine, deauville, 10 downing street, dubai, etna, gagosian gallery, gemasolar, golden gate, gstaad, harvard university, heiligendamm, hollywood, ibiza, international space station, ircam, kreml, lac de côme, lamorlaye, london, london school of economics, lugano, upper west side manhattan, marne-la-coquette, marrakech, m.i.t, montolieu, natzweiler-struthof, neuilly-sur-seine, okinawa, apple store paris opera, oradour-sur-glane, outremont, oxford university, paris charles de gaulle, paris college of art, princeton university, rom, saint-mande, silencio, silicon valley, stanford university, suntory hall, tokyo, uccle, villa montmorency, white house, west pointworld trade center, yale university.

haiku

nicolas grenier composes haikus in french and in english with a word of worldwide people from arts, culture, sciences and business, for example NASA astronauts, NOBEL Prizes.

il compose des haïkus en langue anglaise et française sur un mot proposé par des personnalités du monde des arts, de la culture, des sciences et de l’entreprise, notamment des astronautes de la NASA, des prix NOBEL.

sounds

Anna Stereopoulou: Marrakech Below the Waterline Schweppes Symphony.

Bruce Leitch: Dreaming in the Southern Polar Cap of Your Thin Arms.

Bruce Leitch: ON the PlurAlity Of WorLds Nineteen Ninety-One.

Bruce Leitch: A Cosmos is a Harmonious and Philosophical System.

Dirty Art Club: Your Life Sounds Like a Silk Petal Falling Into the Universe.

Elizabeth Veldon: (In Her Eyes) Space is Curved and it is Possible to Have a Straight Line.

The Implicit Order: Windows to Bill Gates or Paul Allen and History of Windows.

The Implicit Order: John Fitzgerald Kennedy and the Toddler Nicholas from Paris in Five Stories.

The Implicit Order: Mark Zuckerberg The Magic Mountain Life and Times.

The Implicit Order: George Washington A Capitol an Idol.

The Implicit Order: Paul Krugman The Conscience of a Liberal.

The Implicit Order: Warren Buffett Speaks for The First Time With a Legendary French Poet.

The Implicit Order: Rem Koolhaas for the City Like an Addictive Machine.

The Implicit Order: Einstein, Nicholas, my Fantastic Wife and our Dog on the Beach at Home.

The Implicit Order: Ionic Atomic Molecular Particles and Bombastic Rays in Outer Space.

Soren Andreasen: (Lo)op Qu(an)tum Cosmology in a Holy Spirit.

Lost Trail: In the Edge of the Rose Garden Above Yves Bonnefoy.

Luis Antero: Pessoa Was Never Born, He Only Appears Like a Ghost in my Condo.

Laetitia Schteinberg: In my Happy Childhood, I Play Mathematics and No Piano.

Takuma Inoue feat. Jean-Philippe Dartois: (Ballad) On a Street in Phoenix or in City Loan Long Beach.

Hiroshi Yamauchi: (Born to Love) The Shortest Theorem of a Life.

Hiroshi Mehata: In the Eyes Virtual[ization] is Eternal Point.

Nao Sakamoto: Bank of the Seine in the Northwestern Suburbs of an Imaginary City.

Marco Lucchi: Sur le Chemin La Nuit (For Nicolas Grenier).

Inga Liljeström: (Her Pianistic Lips) Stellar Radio Source Under Your Cloche Hat.

Landmaker, feat. Robert Lewinski, Bruce Leitch: Hips Hipster Mass Master.

Landmaker, feat. Robert Lewinski, Bruce Leitch: Either Blether Father.

Landmaker, feat. Robert Lewinski, Bruce Leitch: Update Me Download Me Sign Me Up.

Philippe Lamy, feat. Laetitia Schteinberg: Bill Clinton, The Man From Hope.

Philippe Lamy, feat. Bruce Leitch: Noam Chomsky.

Torphy: James Joyce Became a D.J in the West of London.

Javier Rosendo: Timeline of Cosmological Theories or Sloan Great Wall.

Zoy Winterstein: L’oeil Tourné Sur un Oreiller d’Eau Fraîche.

Yuzima: Your Eyes Are Like Solar Sparkling Bubbles.

Western Eye Collectif: My Heart is Like a Porcelan Swan Flying Into a Ventilation Pipe.

Jean-Luc Hervé Berthelot : At the Terrace of an Imaginary Land, Wittgenstein Sips a Redbull and I the Poet an Orange Fanta.

Robert Shaun: En Souvenir d’un Esprit en Goguette à l’Hôtel de Mortemart.

Robert Lewinski: How Long is Her Hair in a Projection Room? Statistical and Fractional Dimension.

Motohiko Hirami: The First Day of Your New Life (From Mount Sinai).

Motohiko Hirami: The Voice in Your Hand (on demand).

biography

Poète francophone, de langue française, anglaise et allemande, Nicolas Grenier étudie à Sciences Po Paris, à l’Ecole Normale Supérieure, à l’Université Humboldt à Berlin, et en Sorbonne. Dans son parcours universitaire, il travaille sur la poésie, Ingeborg Bachmann, poétesse et nouvelliste autrichienne.

Ses premiers poèmes paraissent dans la revue Europe fondée par Romain Rolland en 1923. Il s’agit d’un cycle de poèmes « State Poems », sur cinquante-et-un Etats américains, en guise de référence au recueil « Statische Gedichte » de Gottfried Benn. Des poèmes du recueil inédit en France « Paysages de Neige » sont publiés dans une vingtaine de revues américaines, notamment la revue Tower Journal, dans un numéro avec Kay Ryan, Prix Pulitzer de Poésie, 2011. Cinquante revues francophones ont publié des poèmes de l’auteur.

Il traduit des poètes allemands, Durs Grünbein, Georg Trakl, surtout « Fin du Monde » de Jakob van Hoddis, poème-phare de l’expressionnisme allemand dans une version libre et rimée en alexandrins, quatre-vingt-neuf ans après Louis Aragon. Il est l’auteur d’un article sur la poésie germanophone pour la revue Poésie Première, « Leçon sur la poésie de langue allemande d’après-guerre par un auteur français : représentation chronologique et exposition méthodique en présence de dix-sept poètes historiques ». L’auteur a également traduit des poèmes des Présidents des Etats-Unis, Abraham Lincoln, Jimmy Carter, Barack Obama.

Son recueil « Quant à Saint-Germain-des-Prés, trente et un tanka sur la main d’après », préfacé par Jean Orizet, membre de l’académie Mallarmé, obtient le prix Paul Eluard décerné par la Société des Poètes Français. Le livre comporte une série de tanka, forme suprême de poésie médiévale japonaise, qu’il remet au goût du jour à travers un lieu parisien, Saint-Germain-des-Prés. La photographie du livre est signée par Oskar Landi, photographe newyorkais. Dans le recueil, l’étude de Nathanaël Gobenceaux, géo-graphe, analyse la poétique de l’auteur. La revue « Bordel », créée par Stéphane Million et Frédéric Beigbeder, présente les poèmes de Nicolas Grenier dans le cadre d’un numéro sur le Japon.

Il publie son deuxième recueil, « A Côté la Seine Autour de La Défense Cent Vingt-Sept Haïkus », préfacé par Jérôme Attal, et étudié par Nathanaël Gobenceaux. A ce titre, il est l’un des maîtres du tanka et du haïku en France, plus largement dans la francophonie et à travers le monde.

D’un point de vue historique, Nicolas Grenier écrit un poème sur Hiroshima, Oradour-sur-Glane et les camps de Drancy, « Cité de la Muette », paru dans la revue poétique belge, Traversées, et du Struthof. Pionnier et arpenteur de son temps à l’avant-garde, il compose des poèmes sur les mythes contemporains, les marques internationales, ancrées dans l’inconscient collectif, jusqu’au épiphénomène de la culture de masse.

Il collabore avec des artistes du monde entier, des compositeurs de musique électronique, des photographes de réputation internationale, et écrit des poèmes avec des personnalités. Il rend hommage à des figures du présent, Bill Gates, Warren Buffett, Bill Clinton, du passé, John Fitzgerald Kennedy, Ludwig Wittgenstein, Albert Einstein, de la littérature, James Joyce, Yves Bonnefoy et Fernando Pessoa, de la prospective, Paul Krugman, Rem Koolhaas, et de la liberté, Gandhi, Noam Chomsky, Aaron Swartz.

L’œuvre de Nicolas Grenier se place aux confins des Modernes et des Anciens. A l’écoute du temps présent, l’auteur introduit dans une poétique contemporaine des formes classiques, haïku, tanka, sonnet. Le lieu géographique et le jeu linguistique restent une constante au fil de son écriture. Ses poèmes se distinguent par des titres, longs ou énigmatiques. Son œuvre s’inscrit dans l’esthétique de la littérature postmoderniste du XXIe siècle. Jean Orizet évoque ainsi le poète : « Un Petit Poucet moderne projeté dans une dérive entre Orient et Occident, où la fantaisie, seule, décide ». Rossella Pompeo considère « sa poésie d’une haute tenue » et « fait de Nicolas Grenier l’un des poètes les plus prometteurs sur le continent européen ».

Il a été membre de l’Academy of American Poets et de l’American Pen Center à New York, de The Royal Society of Literature à Londres, de l’Union des Ecrivaines et des Ecrivains Québecois à Montréal, de l’International Haiku Association à Tokyo, de Haiku Society of America et de Tanka Society of America, de British Haiku Society, de la Société Littéraire à Laval (Canada), de la Maison des Ecrivains et de la Littérature, du P.E.N Club à Paris, de la Washington Poets Association, de l’Association Francophone des Auteurs de Haïbun, de The New Zealand Poetry Society, la Deutsche Haiku-Gesellschaft, de l’Association Italienne du Haïku, des Amis de Paul Verlaine.

Il a été également membre de l’Institut des Hautes Etudes Japonaises (Collège de France), de la Société Française de Littérature Générale et Comparée, de la Société Française de Philosophie, de l’European Network for Comparative Literary Studies, de l’American Comparative Literature Association et de l’International Comparative Literature Association.

Il a fait partie de The Emily Dickinson International Society, à Amherst, de The Ted Hughes Society, de The Friends of Coleridge, et d’Else-Lasker-Schüler Gesellschaft, à Wuppertal.

© copyright, 2014.

translations

FIN DU MONDE

Le chapeau s’envole du crâne d’un bourgeois,

En coup de vent des cris de joie se répercutent.

Les couvreurs s’effondrent et se brisent en trois.

Sur la côte – lit-on – le déluge entre en lutte.

 

La tempête s’élève et les vagues écument

Contre le littoral et la digue se rompt.

La plupart des hommes chopent un vilain rhume.

Les locomotives chutent du haut des ponts.

 

Jakob van Hoddis.

.

A Rosa.

Vous êtes jeune, je suis votre roi ;
Vous êtes l’espoir, et je n’en ai pas -
Profitez de la vie, avant le froid -
Cueillez les roses, avant leur trépas.

Contez la beauté auprès de l’amour -
Que le soleil tôt se perde dans l’ombre -
À présent aussi bon que chaque jour -
Et te prendre, Rosa, à la pénombre.

Abraham Lincoln.

© copyright, 2014.

poetry

CITE DE LA MUETTE

Dans les murs de la cité de la Muette,
Des Français, des Juifs, des foules honnêtes.

Les uns rêvent de lointains paysages,
Les autres traînent devant le grillage.

Dans les bras, des enfants à l’agonie.
Les corps faméliques meurent d’ennui.

Au-delà du mur, la fraternité,
L’hiver, l’été, la vie, la liberté.

À la lumière d’un mirador,
Un cortège d’hommes à demi-morts.

L’étoile jaune greffée dans le cœur,
Ils s’éclipsent ni vaincu ni vainqueur.

Nuit et jour, sous les cieux sang et or,
Les convois roulent jusqu’à Sobibor.

.

UNE SAINTE

Silencieuse, cheveux noirs,

Perdue dans la moiteur ;

Dans la pièce, seule la fenêtre

Tremble au vent.

 

Sous les draps, à demi découverte,

Tu retournes encore ta Beauté,

Sur le dos et sur le ventre,

Qu’aucun souffle ne vient troubler.

 

© copyright, 2014.

projects

build a project with the poet, in english or in french:

label, composer, DJ, sound designer,
designer, choreographer, photographer, fashion designer,

university, symposium, thesis, doctorate, conference,

writer, poet,

curator, filmmaker, illustrator, graphic designer,

please, feel free to let me know if you require any further information for a project, send me your wish on the facebook page.

agenda

the website contains news, lyrics, information, audio files and contact.

2015

Choregraphy / Lyrics: initials mb: moreno bernardi: 1971 verona: autobiografia 2015

2014

Book / Palais de l’Elysée Hôtel de Matignon Quai d’Orsay & Autres Lieux de Pouvoir de la République Française en Haïkus

Book / A Côté la Seine Autour de la Défense Cent Vingt-Sept Haïkus, préface de Jérôme Attal, étude de Nathanaël Gobenceaux

2013

Music / Pjusk

2012

Music / Dirty Art Club: Your Life Sounds Like a Silk Petal Falling Into the Universe

sample poems

nicolas grenier writes poems for example.

trademarks: apple, asahi, bain & company, baker & mckenzie, barnes & noble, bechstein, berluti, benneton, blackberry, blüthner, bnp paribas, chateau cheval blanc, c.i.a, c.n.n, coca cola, dollarama, european central bank, easyJet, fanta, fashion tv, fitch, goldman sachs, heschung, ikea, jp morgan, kenzo, laduree, macintosh, louis vuitton (dedicated to bernard arnault), macy’s, mastercard, mcdonald’s, mckinsey & company (dedicated to james oscar mkinsey), merrill lynch, mizuho bank, m.m warburg & co, monop’, banca monte dei paschi di siena, moody’s, n.a.s.a, ntt docomo, ken okada, petrof, proskauer rose, publicis, rakuten, red bull, rosenkranz, saatchi, skadden arps slate & flom llp, steinway & sons, standard & poor’s, steingraeber & söhne, starbuck’s, sumitomo mitsui financial group, tesco, times new roman, total, twitter (dedicated to jack dorsey), virgin (dedicated to richard branson), wall street journalwalmart (dedicated to sam walton), windows, youtube (dedicated to chad hurley),

composers: jean-sebastien bach, bono, daniel bortz, pierre boulez, david bowie, yefim bronfman, john cage, frederic chopin, daft punk, brian eno, lady gaga, philip glass, pierre henry, martin gore, vladimir horowitz, maya jane coles, jean-michel jarre, herbert von karajan, jeff mills, nikolai lugansky; maceo plex, arthur rubinstein, clara schumann, sebastien tellier, trentemoller, pedro winter,

business / humanists / scientists: ando tadaobill gates & paul allen, buckminster fullerwarren buffettgandhi, john kerry, karl lagerfeld, nelson mandela, jasper morrison, karen nyberg, andree putman, mayer amschel rothschild, yves saint laurent, edouard stern, aaron swartz, donald trump, ellen von unwerth.

poets / writers: basho, yves bonnefoy, rolf dieter brinkmann, e e cummings, bret easton ellis, john forbes, thomas hardy, takuboku ishikawa, ernst jandl, james joyce, john lease, harry matthews, fritz mauthner, ian monk, fernando pessoa, ezra pound, arthur rimbaud, jacques roubaud, jean venturini, ludwig wittgenstein, richard wright,

cities / spots: bangkok, berkeley (ucb), berklee college of music, berlin, biarritz, bund in shanghai (dedicated to magda danysz), cape cod, carnegie hall, central park, cercle de l’union interalliée, chatou, le chesnay, chicago, columbia university, cornell university, croissy-sur-seine, deauville, 10 downing street, dubai, etna, gagosian gallery, gemasolar, golden gate, gstaad, harvard university, heiligendamm, hollywood, ibiza, international space station, ircam, kreml, lac de côme, lamorlaye, london, london school of economics, lugano, upper west side manhattan, marne-la-coquette, marrakech, m.i.t, montolieu, natzweiler-struthof, neuilly-sur-seine, okinawa, apple store paris opera, oradour-sur-glane, outremont, oxford university, paris charles de gaulle, paris college of art, princeton university, rom, saint-mande, silencio, silicon valley, stanford university, suntory hall, tokyo, uccle, villa montmorency, white house, west pointworld trade center, yale university.

haiku

nicolas grenier composes haikus in french and in english with a word of worldwide people from arts, culture, sciences and business, for example NASA astronauts, NOBEL Prizes.

il compose des haïkus en langue anglaise et française sur un mot proposé par des personnalités du monde des arts, de la culture, des sciences et de l’entreprise, notamment des astronautes de la NASA, des prix NOBEL.

sounds

Anna Stereopoulou: Marrakech Below the Waterline Schweppes Symphony.

Bruce Leitch: Dreaming in the Southern Polar Cap of Your Thin Arms.

Bruce Leitch: ON the PlurAlity Of WorLds Nineteen Ninety-One.

Bruce Leitch: A Cosmos is a Harmonious and Philosophical System.

Dirty Art Club: Your Life Sounds Like a Silk Petal Falling Into the Universe.

Elizabeth Veldon: (In Her Eyes) Space is Curved and it is Possible to Have a Straight Line.

The Implicit Order: Windows to Bill Gates or Paul Allen and History of Windows.

The Implicit Order: John Fitzgerald Kennedy and the Toddler Nicholas from Paris in Five Stories.

The Implicit Order: Mark Zuckerberg The Magic Mountain Life and Times.

The Implicit Order: George Washington A Capitol an Idol.

The Implicit Order: Paul Krugman The Conscience of a Liberal.

The Implicit Order: Warren Buffett Speaks for The First Time With a Legendary French Poet.

The Implicit Order: Rem Koolhaas for the City Like an Addictive Machine.

The Implicit Order: Einstein, Nicholas, my Fantastic Wife and our Dog on the Beach at Home.

The Implicit Order: Ionic Atomic Molecular Particles and Bombastic Rays in Outer Space.

Soren Andreasen: (Lo)op Qu(an)tum Cosmology in a Holy Spirit.

Lost Trail: In the Edge of the Rose Garden Above Yves Bonnefoy.

Luis Antero: Pessoa Was Never Born, He Only Appears Like a Ghost in my Condo.

Laetitia Schteinberg: In my Happy Childhood, I Play Mathematics and No Piano.

Takuma Inoue feat. Jean-Philippe Dartois: (Ballad) On a Street in Phoenix or in City Loan Long Beach.

Hiroshi Yamauchi: (Born to Love) The Shortest Theorem of a Life.

Hiroshi Mehata: In the Eyes Virtual[ization] is Eternal Point.

Nao Sakamoto: Bank of the Seine in the Northwestern Suburbs of an Imaginary City.

Marco Lucchi: Sur le Chemin La Nuit (For Nicolas Grenier).

Inga Liljeström: (Her Pianistic Lips) Stellar Radio Source Under Your Cloche Hat.

Landmaker, feat. Robert Lewinski, Bruce Leitch: Hips Hipster Mass Master.

Landmaker, feat. Robert Lewinski, Bruce Leitch: Either Blether Father.

Landmaker, feat. Robert Lewinski, Bruce Leitch: Update Me Download Me Sign Me Up.

Philippe Lamy, feat. Laetitia Schteinberg: Bill Clinton, The Man From Hope.

Philippe Lamy, feat. Bruce Leitch: Noam Chomsky.

Torphy: James Joyce Became a D.J in the West of London.

Javier Rosendo: Timeline of Cosmological Theories or Sloan Great Wall.

Zoy Winterstein: L’oeil Tourné Sur un Oreiller d’Eau Fraîche.

Yuzima: Your Eyes Are Like Solar Sparkling Bubbles.

Western Eye Collectif: My Heart is Like a Porcelan Swan Flying Into a Ventilation Pipe.

Jean-Luc Hervé Berthelot : At the Terrace of an Imaginary Land, Wittgenstein Sips a Redbull and I the Poet an Orange Fanta.

Robert Shaun: En Souvenir d’un Esprit en Goguette à l’Hôtel de Mortemart.

Robert Lewinski: How Long is Her Hair in a Projection Room? Statistical and Fractional Dimension.

Motohiko Hirami: The First Day of Your New Life (From Mount Sinai).

Motohiko Hirami: The Voice in Your Hand (on demand).

biography

Poète francophone, de langue française, anglaise et allemande, Nicolas Grenier étudie à Sciences Po Paris, à l’Ecole Normale Supérieure, à l’Université Humboldt à Berlin, et en Sorbonne. Dans son parcours universitaire, il travaille sur la poésie, Ingeborg Bachmann, poétesse et nouvelliste autrichienne.

Ses premiers poèmes paraissent dans la revue Europe fondée par Romain Rolland en 1923. Il s’agit d’un cycle de poèmes « State Poems », sur cinquante-et-un Etats américains, en guise de référence au recueil « Statische Gedichte » de Gottfried Benn. Des poèmes du recueil inédit en France « Paysages de Neige » sont publiés dans une vingtaine de revues américaines, notamment la revue Tower Journal, dans un numéro avec Kay Ryan, Prix Pulitzer de Poésie, 2011. Cinquante revues francophones ont publié des poèmes de l’auteur.

Il traduit des poètes allemands, Durs Grünbein, Georg Trakl, surtout « Fin du Monde » de Jakob van Hoddis, poème-phare de l’expressionnisme allemand dans une version libre et rimée en alexandrins, quatre-vingt-neuf ans après Louis Aragon. Il est l’auteur d’un article sur la poésie germanophone pour la revue Poésie Première, « Leçon sur la poésie de langue allemande d’après-guerre par un auteur français : représentation chronologique et exposition méthodique en présence de dix-sept poètes historiques ». L’auteur a également traduit des poèmes des Présidents des Etats-Unis, Abraham Lincoln, Jimmy Carter, Barack Obama.

Son recueil « Quant à Saint-Germain-des-Prés, trente et un tanka sur la main d’après », préfacé par Jean Orizet, membre de l’académie Mallarmé, obtient le prix Paul Eluard décerné par la Société des Poètes Français. Le livre comporte une série de tanka, forme suprême de poésie médiévale japonaise, qu’il remet au goût du jour à travers un lieu parisien, Saint-Germain-des-Prés. La photographie du livre est signée par Oskar Landi, photographe newyorkais. Dans le recueil, l’étude de Nathanaël Gobenceaux, géo-graphe, analyse la poétique de l’auteur. La revue « Bordel », créée par Stéphane Million et Frédéric Beigbeder, présente les poèmes de Nicolas Grenier dans le cadre d’un numéro sur le Japon.

Il publie son deuxième recueil, « A Côté la Seine Autour de La Défense Cent Vingt-Sept Haïkus », préfacé par Jérôme Attal, et étudié par Nathanaël Gobenceaux. A ce titre, il est l’un des maîtres du tanka et du haïku en France, plus largement dans la francophonie et à travers le monde.

D’un point de vue historique, Nicolas Grenier écrit un poème sur Hiroshima, Oradour-sur-Glane et les camps de Drancy, « Cité de la Muette », paru dans la revue poétique belge, Traversées, et du Struthof. Pionnier et arpenteur de son temps à l’avant-garde, il compose des poèmes sur les mythes contemporains, les marques internationales, ancrées dans l’inconscient collectif, jusqu’au épiphénomène de la culture de masse.

Il collabore avec des artistes du monde entier, des compositeurs de musique électronique, des photographes de réputation internationale, et écrit des poèmes avec des personnalités. Il rend hommage à des figures du présent, Bill Gates, Warren Buffett, Bill Clinton, du passé, John Fitzgerald Kennedy, Ludwig Wittgenstein, Albert Einstein, de la littérature, James Joyce, Yves Bonnefoy et Fernando Pessoa, de la prospective, Paul Krugman, Rem Koolhaas, et de la liberté, Gandhi, Noam Chomsky, Aaron Swartz.

L’œuvre de Nicolas Grenier se place aux confins des Modernes et des Anciens. A l’écoute du temps présent, l’auteur introduit dans une poétique contemporaine des formes classiques, haïku, tanka, sonnet. Le lieu géographique et le jeu linguistique restent une constante au fil de son écriture. Ses poèmes se distinguent par des titres, longs ou énigmatiques. Son œuvre s’inscrit dans l’esthétique de la littérature postmoderniste du XXIe siècle. Jean Orizet évoque ainsi le poète : « Un Petit Poucet moderne projeté dans une dérive entre Orient et Occident, où la fantaisie, seule, décide ». Rossella Pompeo considère « sa poésie d’une haute tenue » et « fait de Nicolas Grenier l’un des poètes les plus prometteurs sur le continent européen ».

Il a été membre de l’Academy of American Poets et de l’American Pen Center à New York, de The Royal Society of Literature à Londres, de l’Union des Ecrivaines et des Ecrivains Québecois à Montréal, de l’International Haiku Association à Tokyo, de Haiku Society of America et de Tanka Society of America, de British Haiku Society, de la Société Littéraire à Laval (Canada), de la Maison des Ecrivains et de la Littérature, du P.E.N Club à Paris, de la Washington Poets Association, de l’Association Francophone des Auteurs de Haïbun, de The New Zealand Poetry Society, la Deutsche Haiku-Gesellschaft, de l’Association Italienne du Haïku, des Amis de Paul Verlaine.

Il a été également membre de l’Institut des Hautes Etudes Japonaises (Collège de France), de la Société Française de Littérature Générale et Comparée, de la Société Française de Philosophie, de l’European Network for Comparative Literary Studies, de l’American Comparative Literature Association et de l’International Comparative Literature Association.

Il a fait partie de The Emily Dickinson International Society, à Amherst, de The Ted Hughes Society, de The Friends of Coleridge, et d’Else-Lasker-Schüler Gesellschaft, à Wuppertal.

© copyright, 2014.

translations

FIN DU MONDE

Le chapeau s’envole du crâne d’un bourgeois,

En coup de vent des cris de joie se répercutent.

Les couvreurs s’effondrent et se brisent en trois.

Sur la côte – lit-on – le déluge entre en lutte.

 

La tempête s’élève et les vagues écument

Contre le littoral et la digue se rompt.

La plupart des hommes chopent un vilain rhume.

Les locomotives chutent du haut des ponts.

 

Jakob van Hoddis.

.

A Rosa.

Vous êtes jeune, je suis votre roi ;
Vous êtes l’espoir, et je n’en ai pas -
Profitez de la vie, avant le froid -
Cueillez les roses, avant leur trépas.

Contez la beauté auprès de l’amour -
Que le soleil tôt se perde dans l’ombre -
À présent aussi bon que chaque jour -
Et te prendre, Rosa, à la pénombre.

Abraham Lincoln.

© copyright, 2014.

poetry

CITE DE LA MUETTE

Dans les murs de la cité de la Muette,
Des Français, des Juifs, des foules honnêtes.

Les uns rêvent de lointains paysages,
Les autres traînent devant le grillage.

Dans les bras, des enfants à l’agonie.
Les corps faméliques meurent d’ennui.

Au-delà du mur, la fraternité,
L’hiver, l’été, la vie, la liberté.

À la lumière d’un mirador,
Un cortège d’hommes à demi-morts.

L’étoile jaune greffée dans le cœur,
Ils s’éclipsent ni vaincu ni vainqueur.

Nuit et jour, sous les cieux sang et or,
Les convois roulent jusqu’à Sobibor.

.

UNE SAINTE

Silencieuse, cheveux noirs,

Perdue dans la moiteur ;

Dans la pièce, seule la fenêtre

Tremble au vent.

 

Sous les draps, à demi découverte,

Tu retournes encore ta Beauté,

Sur le dos et sur le ventre,

Qu’aucun souffle ne vient troubler.

 

© copyright, 2014.

projects

build a project with the poet, in english or in french:

label, composer, DJ, sound designer,
designer, choreographer, photographer, fashion designer,

university, symposium, thesis, doctorate, conference,

writer, poet,

curator, filmmaker, illustrator, graphic designer,

please, feel free to let me know if you require any further information for a project, send me your wish on the facebook page.

agenda
sample poems
haiku
sounds
biography
links
translations
poetry
projects

:

Following: